Coup de pouce aux opérateurs virtuels Les Echos 22 01 2013

Virgin Mobile, NRJ Mobile, La Poste Mobile, Réglo Mobile ...

Coup de pouce aux opérateurs virtuels Les Echos 22 01 2013

Messagepar boscodon » Mar 22 Jan, 2013 11:16

Coup de pouce aux opérateurs virtuels
Par Solveig Godeluck | 22/01 | 07:00 Les Echos


"L'Autorité de la concurrence a rendu un avis favorable aux requêtes des MVNO.
Coup de pouce aux opérateurs virtuels

Les Virgin Mobile, NRJ Mobile, Prixtel, Carrefour Mobile et autres Zeroforfait, qui avaient le sentiment d'être les parents pauvres de la concurrence depuis l'arrivée de Free Mobile, sont regonflés à bloc. Dans un avis publié hier, l'Autorité de la concurrence prévient les grands opérateurs de réseau qu'ils vont devoir être un peu plus aimables avec ces opérateurs virtuels (MVNO) qui passent par leurs infrastructures. « Jamais on n'avait dit de façon aussi claire que notre rôle est essentiel et que nous devons avoir un espace économique », explique, « extrêmement satisfait », Leonidas Kalogeropoulos, le porte-parole d'Alternative Mobile, l'association de MVNO qui avait saisi l'Autorité de la concurrence pour avis en septembre.

Certes, il ne s'agit que d'un avis, et non d'une décision avec sanctions à la clef. Mais il illustre le « soft power » du gendarme de la concurrence. Le précédent avis de l'Autorité sur les MVNO, en 2008, avait provoqué de grands bouleversements : fin des clauses d'engagement léonines, baisse des prix de gros... et envolée des parts de marché, passées de 5 % à 13 %. L'avis d'hier, qui s'appuie sur une étude réalisée par le régulateur des télécoms (Arcep), constate l'impossibilité pour les petits opérateurs de répliquer certaines offres de leurs grands concurrents et ouvre ainsi la voie à des recours pour les MVNO. « Nous espérons que cela incitera les opérateurs de gros à faire aboutir des négociations qui s'éternisent, explique Leonidas Kalogeropoulos. Sinon, les conclusions de l'avis sont suffisamment claires et précises pour imaginer l'issue d'un contentieux. »

Le premier point de l'avis porte sur les offres low cost apparues avec Free Mobile. Le forfait à 19,99 euros, devenu l'étalon-or de ce segment, ne peut pas être rentable pour les MVNO vu les conditions d'accueil qui leur sont faites chez les quatre opérateurs de réseau, démontre l'Arcep. De manière plus générale, les petits opérateurs, qui sont les rois du prépayé (56 % de leur base d'abonnés) ont du mal à s'adapter aux forfaits nouvelle génération. « L'espace économique se réduit et peut par conséquent devenir inexistant, une fois les coûts d'acquisition et les coûts de gestion clientèle pris en compte », souligne encore l'Arcep. Le gendarme de la concurrence est prêt à sévir s'il est saisi au contentieux.
Très haut débit pour tous ?

Deuxième grand sujet, la 4G. Les MVNO craignent d'être écartés du segment haut de gamme s'ils ne sont pas en mesure de proposer du très haut débit. L'Autorité rappelle donc aux opérateurs de gros « que les engagements qu'ils ont volontairement souscrits auprès de l'Arcep (accueil de "full MVNO", tarifs raisonnables) et dont il a été tenu compte à leur profit pour l'attribution des fréquences 4G doivent, en toute rigueur, s'appliquer avant même le lancement des premières offres 4G par ces opérateurs ». Si les négociations ne débouchent pas, les MVNO régleront leur différend devant l'Arcep.

Enfin, l'Autorité évoque le cas Free Mobile. Cet opérateur complète sa couverture du territoire grâce aux antennes d'Orange. Les MVNO ne peuvent pas être hébergés chez lui, car les contrats interdisent le « multi-roaming », c'est-à-dire la possibilité pour un client de MVNO de faire des allers-retours d'un réseau à l'autre. L'Arcep suggère de « lever transitoirement » cette restriction. Mais le gendarme de la concurrence réserve son verdict pour l'avis qu'il doit rendre d'ici à la fin février. On y reparlera du contrat d'itinérance de Free. L'Autorité s'exprime enfin sur les femtocellules et la géolocalisation, auxquels ont droit les MVNO quand leur opérateur hôte en dispose. Mais Wi-Fi communautaire et hot spots se rattachent plutôt au réseau fixe : il n'est pas obligatoire de les ouvrir.
Solveig Godeluck"
Source: Les Echos 22 01 2013
boscodon
Membre VIP
Membre VIP
 
Messages: 4124
Inscription: Lun 24 Aoû, 2009 14:27
Marque de téléphone: Samsung
Modèle de téléphone: A5 2017
Opérateur mobile: Sosh
2ème opérateur: NRJ Mobile

Re: Coup de pouce aux opérateurs virtuels Les Echos 22 01 20

Messagepar Ulrich » Mer 23 Jan, 2013 01:04

Trop tard pour carrefour mobile ! :lol:
Avatar de l’utilisateur
Ulrich
Membre VIP
Membre VIP
 
Messages: 35084
Inscription: Jeu 07 Oct, 2004 18:48
Localisation: Avec les prêtresses de l'île du plaisir


Retourner vers MVNO (Opérateurs Mobiles Virtuels)

 


  • Articles en relation
    Réponses
    Vus
    Dernier message

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 6 invités